Assurance auto : comment faire baisser le prix ?

Assurance auto

La souscription à une assurance véhicule est une obligation légale. Cependant, le coût de ce type de contrat ne cesse d’augmenter. Cela peut devenir un investissement financier important pour les automobilistes. Heureusement, il existe différentes astuces qui vous permettent de bénéficier d’une assurance véhicule avec un prix bas.

Négocier le prix auprès de son assureur

Il est possible de renégocier votre assurance véhicule auprès de votre assureur. En personnalisant votre contrat, vous pouvez diminuer son coût. Il est recommandé de prendre un rendez-vous ou contacter l’assureur afin de réaliser votre négociation. Vous avez la possibilité de négocier avec celui-ci la franchise, les délais de carence, les exclusions de garanties ainsi que les montants des plafonds d’indemnisation de votre assurance véhicule. Vous pouvez trouver sur lolivier.fr davantage d’informations sur ce type de contrat.

Avant de procéder à cette étape, vous pouvez comparer votre contrat actuel avec d’autres assurances auto. Cela vous permet de trouver l’offre la plus adaptée à votre budget et à vos attentes. Cette option vous donne également des arguments importants lors de la renégociation. Si la proposition de l’assureur ne vous convient pas, vous êtes libre de résilier votre contrat. Pour cela, il suffit de faire la demande par un simple courrier.

Bien choisir la compagnie d’assurance

Le prix d’une assurance véhicule varie d’une compagnie à l’autre. Ces organismes proposent souvent des solutions attractives afin d’attirer plus de clients. Cependant, vous devez rester vigilant. Sachez que les grandes structures d’assurances ont tendance à offrir des garanties intéressantes, mais qui présentent un coût très élevé. Si vous voulez économiser sur votre assurance, il est astucieux de choisir une petite compagnie. Avant de signer votre contrat, lisez attentivement les garanties comprises. Assurez-vous de vérifier si ces dernières couvrent vos besoins. Avant de prendre une décision, pensez à demander un devis assurance auto ou utilisez un comparateur d’assurance. Cet outil vous permet de comparer les différentes offres et les tarifs proposés.

Conduire prudemment 

SI vous voulez diminuer le prix de votre assurance véhicule, vous devez rester vigilant au volant. Il est conseillé de respecter le Code de la route et surtout les limites de vitesse. En faisant preuve de prudence, vous limitez les risques d’accident de la route. Pour rappel, ces derniers peuvent aussi faire grimper votre prime. Si vous adoptez une conduite sécuritaire, vous limitez les contraventions. Elles présentent un impact sur le prix d’un contrat d’assurance.

Ne pas déclarer les petits sinistres

Vous n’avez pas besoin de déclarer à votre assureur tous les petits sinistres. Cette solution évite l’augmentation de votre cotisation. Si vous faites souvent des réclamations, vous risquez de perdre de bonus. Vous subirez en même temps un malus. Certaines compagnies d’assurance n’hésitent pas à résilier le contrat d’assurance si l’assuré multiplie les sinistres, même si ceux-ci sont de faible ampleur. Il faut toutefois faire attention. Vous devez veiller à ce que les accidents n’impliquent pas des tiers. Le cas échéant, vous devez avertir votre assureur.

Choisir une voiture moins chère à assurer

La tarification de l’assurance dépend de la marque et du modèle de votre voiture. Les véhicules de grosse cylindrée se révèlent assez chers à assurer. Une voiture plus puissante consomme plus de carburant, son assurance est aussi onéreuse. Si vous voulez réduire le montant de votre cotisation, il est conseillé d’acheter une voiture équipée d’une motorisation moins puissante. Si possible, privilégiez les modèles d’occasion qui ont plus de trois ans. Dans ce cas, vous pouvez l’assurer au tiers.

Faire baisser le prix de l’assurance jeune conducteur

Considérés comme plus à risque, les jeunes conducteurs doivent payer une cotisation d’assurance très chère. Il existe des solutions qui permettent de diminuer le prix de leur contrat.

Opter pour la même compagnie qu’un proche

Si le conducteur novice décide de s’assurer dans la même compagnie d’assurance que son proche, l’assureur peut appliquer une surprime moins élevée. Le jeune assuré peut donc s’inscrire comme conducteur secondaire.

Choisir la conduite accompagnée

Particulièrement appréciée par l’assureur, la conduite accompagnée présente de nombreux avantages. Pouvant réduire la période du permis probatoire, elle permet au jeune conducteur de bénéficier de plus d’expérience de conduite. Cela peut diminuer les risques d’accident et de sinistre aux yeux de votre assureur.

Installer un boîtier connecté dans le véhicule

L’utilisation de l’assurance connectée est importante pour les nouveaux conducteurs. Le boîtier transmet toutes vos données de conduite à la compagnie d’assurance. L’assureur peut donc évaluer en temps réel votre vitesse moyenne, vos habitudes de conduite ainsi que le kilométrage parcouru. Il peut ainsi proposer une réduction d’environ 40 % du coût total. Cela dépend cependant du niveau de prudence de l’assuré.