Lexique des plantes médicinales : la lavande, huile de lavande

Publié le : 21 février 20234 mins de lecture

Lavande vraie (Lavandula angustifolia)

Toute personne qui sent le parfum de la lavande se sent immédiatement transportée en Provence. Dans le doux climat méditerranéen, l’arbuste à fleurs bleu-violet prospère parfaitement. Il y est cultivé à grande échelle depuis le XVIIe siècle, car il peut être transformé de nombreuses façons ; en essences de parfum, en savon, en miel, en coussins à base de plantes, en produits de soins de la peau et en médicaments. Si vous plantez de la lavande dans votre jardin à la maison, vous en tirez un double avantage : la plante est jolie et elle chasse les pucerons des fleurs voisines, par exemple les roses.

Le nom de la lavande vient probablement du latin « lavare », qui signifie « laver ». Dans la Rome antique, les fleurs séchées étaient utilisées comme additif pour les bains et les détergents. La lavande véritable n’a été connue comme plante médicinale qu’au 12e siècle. Hildegard von Bingen utilisait l’herbe contre les poux. Plus tard, la lavande a été considérée comme utile contre les flatulences, les crampes et l’anxiété.

À lire en complément : Qu'est-ce que l'aromathérapie et quels sont ses avantages ?

À quoi ressemble la vraie lavande et où se trouve la plante médicinale ?

La lavande vraie (Lavandula angustifolia) est un semi-arbrisseau qui atteint une hauteur d’environ 20 à 60 centimètres. Elle possède de nombreuses tiges ramifiées, dont certaines sont ligneuses. Les feuilles gris-vert sont étroites et lancéolées. La lavande forme des fleurs pourpre bleuté qui sont disposées en pseudo verticilles en épi. Ils se composent chacun d’une lèvre supérieure plus longue et d’une lèvre inférieure plus courte. La lavande a un parfum aromatique, appartient à la famille des Lamiaceae et fleurit de juin à août. Elle est originaire de la région méditerranéenne et pousse principalement sur des pentes sèches et ensoleillées.

Quelles parties de la plante et quels ingrédients sont utilisés ?

Les principes actifs se trouvent dans les fleurs de lavande. Elles contiennent un à trois pour cent d’huile essentielle, qui se compose principalement de deux substances, l’acétate de linalyle et le linalol. Les fleurs contiennent également des tanins et des flavonoïdes.

Que font les ingrédients ?

L’huile de lavande, et en particulier les substances linalool et acétate de linalyle qu’elle contient, ont un effet positif sur le sommeil et le psychisme. Si vous avez du mal à vous endormir ou à vous réveiller la nuit, l’huile peut vous aider. Selon des études, ses ingrédients ont un effet calmant et favorisant le sommeil.

Important : toute personne souffrant d’anxiété ou d’insomnie devrait absolument faire clarifier ses symptômes par un médecin.

Le médecin peut également décider si la lavande, sous forme de comprimés, de bain relaxant ou d’huile pure, est recommandée pour la personne concernée.

Remarques importantes

Les huiles essentielles irritent la peau et les muqueuses sous forme concentrée. Les personnes souffrant de varices, d’une infection fébrile ou de maladies cardiovasculaires ne devraient prendre un bain complet avec des huiles essentielles qu’après avoir consulté un médecin.

Si une huile essentielle entre en contact avec la bouche ou le nez des bébés et des jeunes enfants, elle peut provoquer un essoufflement chez ces derniers. Les personnes souffrant d’asthme peuvent également réagir aux huiles essentielles par des problèmes respiratoires. Demandez conseil à une pharmacie ou à un médecin pour savoir quels produits sont adaptés.

La lavande, lorsqu’elle est prise à haute dose sous forme de comprimé, peut provoquer des ballonnements et des douleurs abdominales. Il semble également que l’huile de lavande, lorsqu’elle est utilisée sur une longue période, ait des effets œstrogéniques. Cependant, les chercheurs n’ont jusqu’à présent trouvé ce dernier que dans des tests de laboratoire.

Plan du site